AS Esvres : site officiel du club de foot de ESVRES - footeo

La 5e dimension : du réalisme…

25 avril 2015 - 12:42

Le week-end dernier, Les Pieds Carrés étaient encore une fois au cœur de l’action àEsvres. À six matchs de la fin du championnat en cinquième division d’Indre-et-Loire,les troupes de l’ASE avaient l’occasion de confirmer en remportant leur troisième succès de rang. Chose qu’elles ont su faire, non sans trembler. Nouvelle « victime » :Nouâtre, écrasée 3-2…

 

Défenseur un jour, buteur le lendemain : c'est ça, la 5e division (photo LPC : Sabrina Fournier).

Défenseur un jour, buteur le lendemain : c’est ça, la 5e division (photo LPC : Sabrina Fournier).

« On s’en sort quand même bien les gars. Leur petit 7, s’il met au fond la moitié de ses occasions, on peut en prendre 12. » Oui, en district (et à plus forte raison en 5e division), on peut en prendre 12, parfois. Le discours de l’entraîneur de Nouâtre, après la rencontre, en est la preuve (s’il en fallait une). C’est dire si les Esvriens ont été dominateurs dimanche à domicile contre Nouâtre, en match en retard de la 16e journée du championnat. Ils sont aussi passés pas loin de la correctionnelle, en encaissant deux buts alors qu’ils tenaient la rencontre. Un « dominer n’est pas gagner » qui aurait sans doute fait mal au moral.

Il faut dire que les choses avaient plutôt bien commencé. Match en retard oblige, il fallait composer avec ceux qui n’avaient pas joué au-dessus le week-end précédent. Et à ce petit jeu, deux renforts étaient venus s’ajouter à la petite troupe esvrienne. Barack, véloce milieu de l’équipe première, et Aurèl, athlétique défenseur de l’équipe réserve. De quoi vous solidifier une colonne vertébrale déjà intéressante depuis quelques semaines.

Et dès l’entame de match, la bonne forme du moment se confirme. Barack met le feu dans la défense adverse. Sur les rares tentatives de rébellion des invités du jour, la défense veille au grain. Le portier visiteur se chauffe à mesure que les frappes se rapprochent. L’adversaire est étouffé : l’ASE propose un jeu alléchant pour une équipe qui, rappelons-le, évolue au plus bas échelon départemental. Pendant 25 minutes, rien n’est à redire dans le contenu, à part peut-être cette éternelle finition qui pêche. Avant un passage à vide assez inexplicable, si ce n’est par une confusion entre vitesse et précipitation. Mais souvent, l’abnégation finit par payer. Alors que l’arbitre s’apprête à annoncer le temps additionnel de la première période, Pirlo ouvre la marque. Et Barack l’imite dans la minute qui suit. D’un 0-0 qui aurait pu être frustrant à la pause, les locaux rentrent aux vestiaires avec un matelas confortable.

Comme à Turin, "Pirlo" n'est pas tout jeune mais il fait du bien (photo LPC : Sabrina Fournier).

Comme à Turin, « Pirlo » n’est pas tout jeune mais il fait du bien (photo LPC : Sabrina Fournier).

Après pareille domination en première période, pas question pour autant de changer de philosophie de jeu. Aucune équipe n’a jamais été sanctionnée parce qu’elle voulait attaquer. Encore une fois, les Blancs font preuve de maladresse dans le dernier geste, mais la rencontre est encore et toujours à sens unique. La marque finit toutefois par s’alourdir. Servi parfaitement par Nadjim, Romain catapulte une frappe puissante dans les filets. Superbe action des deux joueurs fraichement entrés sur le pré. Et le début d’une période de flottement coupable. À 3-0, n’importe quelle rencontre devrait être pliée. Pas à Esvres. Pas en 5e division. Pas même quand les deux équipes ne semblent pas boxer dans la même catégorie. Deux cafouillages défensifs plus tard, le score est de 3-2. Quelle leçon de réalisme !

Mais comme on a coutume de dire qu’un homme averti en vaut deux, onze hommes avertis deux fois en valent… non, pas quarante-quatre, il ne faut pas exagérer. Mais disons que onze joueurs qui viennent de prendre deux buts ont tout intérêt à ne pas sombrer. Chose qu’ils ont su faire sans trop de difficulté, finalement. Pourtant, pour certains, c’était soupe à la grimace au coup de sifflet final. Plutôt  bon signe, quand on y pense. Cette équipe qui avait enchaîné quatre défaites de rang au cœur de l’hiver se découvre du caractère. Et joue de mieux en mieux au ballon. Reste désormais à faire preuve de réalisme dans les deux zones de finition. Et pourquoi pas dès ce samedi à Preuilly, candidat légitime au podium ? À défaut de jouer la montée, Esvres peut encore embêter ceux qui espèrent y arriver.

Commentaires

Staff
Aldo CLERICI
Aldo CLERICI 25 avril 2015 14:39
Président

Tout est dit dans cet article, merci Coach Benjamin. En espérant que le prochain match contre Yzeure-Preuilly s'inscrive dans cette même dynamique de victoires, avec si possible la manière et les buts, histoire de tracer la voie à nos équipes première et réserve pour dimanche. Allez Esvres

Franck COLLINET a commenté ESVRES U15 4 jours
Yannick Chevreau a commenté ESVRES 2 6 jours
Amine Jmr est devenu membre 7 jours
ESVRES 3 : nouveau joueur 7 jours
Match U17 / Langeais Cinq Mars le 11/11/2017 : nouvelles photos 12 jours
Match U17 / Langeais Cinq Mars le 11/11/2017 12 jours
4-3
ESVRES 1 / CTRE INI. S. CHANCAY 12 jours
ESVRES 1 / CTRE INI. S. CHANCAY et ANTOGNY LE TI / ESVRES 3 : résumés des matchs 12 jours
0-7
ANTOGNY LE TI / ESVRES 3 13 jours
ESVRES 3 : nouveau joueur 14 jours
Yannick Chevreau a commenté ESVRES 3 / CHARNIZAY-S.F 19 jours
sebastien jeannard est devenu membre 20 jours
5-0
ESVRES 3 / CHARNIZAY-S.F 20 jours
ESVRES 3 / CHARNIZAY-S.F : résumé du match 20 jours
ESVRES 3 : nouveau joueur 21 jours

LA BOÎTE À SOUVENIRS

La boîte à souvenirs

 

photos

 

Ce club existe depuis 1938 et à ce titre mérite d'avoir sa boîte à souvenirs .... Alors n'hésitez pas à m'envoyer des photos qui pourraient marquer l'histoire de ce club ..